Qualité de l’air

Qualité de l’air extérieur

 

La qualité de l’air est aujourd’hui un enjeu majeur.

GANTHA propose de modéliser l’impact sur la qualité de l’air et l’impact olfactif  des activités industrielles, de transport ou de chauffage.

GANTHA a développé une expertise reconnue en modélisation 3D de la dispersion atmosphérique en milieu urbain ou en milieu présentant un fort relief.

Qualité de l’air intérieur

 

La qualité de l’air est aussi un enjeu important à l’intérieur des locaux.

Le dimensionnement de la ventilation est complexe dans les grands locaux encombrés. L’objectif est de garantir un renouvellement d’air suffisant pour éviter les élévations de température, les odeurs désagréables, la condensation.

Pour atteindre cet objectif, GANTHA modélise en 3D les terminaux de ventilation, les obstacles mais aussi les sources de rayonnement comme les façades vitrées.

GANTHA propose une méthodologie de travail
basée sur la modélisation 3D CFD Transitoire

La valeur ajoutée de la modélisation 3D CFD Transitoire :

  • 3D, indispensable pour prendre en compte le relief et les bâtiments,
  • CFD (simulation numérique des fluides), plus précise que l’approche gaussienne,
  • Transitoire (précision de l’ordre de l’heure) pour prendre en compte
    les variations des conditions météorologiques.

Pour mener à bien les études de dispersion, nous modélisons :

null

les résultats

null

le relief, les bâtiments

null

la météorologie, la ventilation

null

les sources de polluants ou d’odeurs

null

Modélisation du relief, des bâtiments et des obstacles

  • intégration des données topographiques,
  • intégration des bâtiments du site et du voisinage,
  • prise en compte en champ lointain des forêts, des mers, des lacs…,
  • simulation dans un domaine de plusieurs kilomètres,
  • adaptation du maillage du cm à plusieurs mètres.

null

Modélisation de la météorologie, de la ventilation

  • analyse des mesures météorologiques sur plusieurs années,
  • déduction de l’année météorologique la plus représentative,
  • prise en compte des effets de vallée,
  • modélisation des profils de Couche Limite Atmosphérique,
  • modélisation de la ventilation des locaux,
  • prise en compte de la température et l’humidité,
  • prise en compte du rayonnement des surfaces vitrées.

null

Modélisation des sources de polluants ou d’odeurs

  • modélisation de sources complexes intégrant des odeurs, des composés chimiques gazeux, des particules et des poussières,
  • modélisation de sources canalisées (cheminées), diffuses, surfacique (bassins), linéique (routes), mobile,
  • prise en compte du débit, de la surface, de la température et du mode de fonctionnement des sources.

null

Les résultats

  • calcul des percentiles d’odeurs,
  • calcul des concentrations moyennes annuelles,
  • calcul de la fréquence de dépassement des seuils,
  • calcul de l’évolution temporelle des concentrations,
  • séparation de l’impact de chaque source et de chaque polluant,
  • visualisation via un viewer 3D,
  • proposition de solutions de mise en conformité.

Ils nous font confiance...